Wiko et l’oxydation imaginaire ?

Écrit par , le 29/02/2016 Dans la catégorie Articles

Nombreux sont les messages sur notre forum concernant un refus de prise en charge par le service après-vente de Wiko pour motif que le téléphone est oxydé. Bien que cela soit tout à fait possible il semblerait que la société abuse sur ce motif afin de refuser les prises en charge et d’alléger le travail de son S.A.V.

Wiko épinglé par UFC Que Choisir

La très réputée association de consommateurs UFC Que Choisir a rédigé le 20 février dernier un article dénonçant le service après-vente de Wiko avec un titre on ne peut plus explicite : « Smartphones Wiko, SAV Low Cost« .

L’oxydation sera en effet un motif de refus de prise sous garanti très souvent énoncé par la société Marseillaise.
Celle-ci qui aurait tendance à voir de l’oxydation partout même lorsque la pastille censée indiquer une oxydation s’avère parfaitement normale !

Un Service Après-Vente sous-traité

Chose dont Wiko Mobile ne se vante pas, son service après-vente est sous-traité auprès de la PME Sofi Groupe. Il s’agit d’une entreprise Française, basée sur Montpellier, spécialisée dans la maintenance électronique.

Mais comment une PME peut être s’occuper à elle seule du service après-vente d’une société qui est devenu en 5 ans l’une des marques leaders du marché des smartphones en France ? D’après UFC Que Choisir, Wiko semble avouer à demi-mots que la société Sofi groupe serait tout simplement sous dimensionné pour gérer le traitement du service après-vente.

La petite société montpelliéraine choisirait-elle donc la facilité en déclarant de nombreux smartphones oxydés afin de désengorger le nombre de retour à traiter ? C’est l’hypothèse la plus probable.

La société Wiko fait l’autruche

Il est cependant impensable que la société Wiko ne soit pas au courant de cela. Il est parfois plus facile de faire l’autruche que de régler le problème. Il suffirait pourtant de dispatcher le service après-vente après de plusieurs sous-traitants Français ou, mieux encore, d’intégrer son propre S.A.V. afin de gérer efficacement les retours. Ainsi, si votre téléphone est déclaré comme oxydé, la solution la plus simple est  de faire appel à un réparateur indépendant. 

Nous vous recommandons fortement d’envoyer, dans le même temps, une lettre recommandée à Wiko Mobile afin d’exprimer votre mécontentement.

Votre smartphone Wiko a fait un tour au S.A.V ? N’hésitez pas à nous laisser votre avis en commentaire.


Laisser un commentaire

Commentaires

  1. FabienM 7 juillet 2016
    • TriiXx 13 juillet 2016
    • Xavier Chaveron 5 septembre 2016
  2. laurenzo2b 21 septembre 2016
    • Lucas V 18 novembre 2016
  3. Maximeg 14 octobre 2016
  4. Dam59 19 octobre 2016
  5. poporeno 9 décembre 2016
  6. Khanna 11 avril 2017